↑ Revenir à Notre collège

Imprimer ce Page

Historique

* Chez les Filles…

Jusqu’en 1940, l’école primaire des Filles était dirigée par les Soeurs de la Sagesse. Elles s’occupaient spécialement de la Maternelle et de l’Ouvroir. Les classes primaires et la préparation du Certificat d’Etudes étaient confiées à trois laïques. L’école était alors située Rue de la Geôle, dans des bâtiments démolis par la suite, lors de la construction de l’Eglise de Locminé en 1974.
En 1940, les Soeurs de Kermaria remplacent les Soeurs de la Sagesse.
La nouvelle Directrice : Soeur Marcelle (Louise Le Bayon) ouvre pour la 1ère fois à Locminé, à l’intention de quelques élèves, un cours supérieur pour la préparation du Brevet Elémentaire, en trois ans.
En 1946, Soeur Hervé (Marie Le Beller) devient directrice et le restera jusqu’en01 1963.
En 1954, les élèves du Primaire et du Cours Complémentaire quittent leur vieux bâtiment de la Rue de La Geôle pour occuper des locaux tout neufs qui viennent d’être construits dans le “Chemin des Merles”, rebaptisé par la suite Rue de Lamenais. La Maternelle restait dans les anciennes salles, dites de “l’Asile”.
A cette époque, le cours complémentaire ne comprenait encore que 2 classes (sixième-cinquième/quatrième-troisième). Mais très vite, du temps des Directrices suivantes : Soeur Michèle (Yvette Bail), Soeur Marie-Paule (Louise Cadoux) et Soeur Marie Le Bras, sous l’afflux de nouveaux élèves et des options nouvelles, les classes seront séparées. Le Cours Complémentaire prend d’ailleurs le titre de C.E.G.

 

 

 

* Et chez les Garçons…

04
En 1943, l’Abbé Thébaud qui dirigeait l’Ecole Saint Joseph depuis 1935 laisse sa place aux Frères de St Jean Baptiste de la Salle. L’école occupait alors le bâtiment des salles paroissiales actuelles, rue de la Mairie.
En 1943 le nouveau directeur, le frère Dosithée (Pierre Nouail) ouvre un cours supérieur pour la préparation du Brevet Elémentaire.
Puis, se succèdent à la direction : le Frère Paul Courtay de 1949 à 1953, puis le Frère François Gougay de 1953 à 1958.
Entre temps, l’école a cessé de préparer au Brevet Elémentaire (le B.E.), pour devenir Cours Complémentaire et présenter au BEPC.
En 1958, arrive le Frère Kernin… qui sera remplacé par le Frère Stanquic en 1960. Sous la poussée démographique et le prolongement de la scolarité, les locaux se révèlent vite étroits.
En février 1964, le Cours Complémentaire quitte son second étage vétuste pour occuper des salles vastes et aérées qui viennent d’être construites, Rue de Lamenais.
Le nombre d’élèves s’acroît, le cours complémentaire devient C.E.G.. Les classes se multiplient, l’enseignement se diversifient : en plus de l’Anglais, on y enseigne l’Espagnol.
Septembre 1969, les deux C.EG. fusionnent : le C.E.G. mixte voit le jour.
Restait à baptiser le nouveau-né… le petit comité chargé de réfléchir sur la question estime que le nom d’un illustre enfant du Morbihan charmerait les oreilles et les coeurs bretons… aussi le choix se porte sur “Jean Pierre Calloc’h” (Yann-Ber Calloc’h), un poète né à Groix et mort, en 1917, à l’âge de 29 ans… à la tête de sa section, une hache d’abordage à la main.
Les locaux du C.E.G. garçons, rue de Lamenais, s’avèrent insuffisants pour accueillir tous les élèves.., l’A.E.P. louera des locaux au Juvénat de Kersorne pour les classes de 5ème et 6ème. De 1969 à 1971, des élèves de Locminé… renforçèrent les dernières classes d’un Juvénat qui fondait. Celui-ci fermera définitivement ses portes en 1971.
En 1973, le collège devient C.E.S..
En 1975, tous les élèves, “exilés” dans la ville, rejoignent la maison-mère. à Kersorne. Tout le bâtiment finit par être occupé : on donne l’assaut aux derniers étages pour y installer des laboratoires et une salle de projection.
Des travaux sont entrepris :
1. construction d’ateliers,
2. goudronnage d’une 2ème cours,
3. d’une salle de sport en 1982,
4. mise en place d’un self en Janvier 1983,
5. d’un préau couvert en 1984,
6. construction d’un passage couvert en 1989,
7. construction d’une nouvelle salle des professeurs en 1993,
8. agrandissement des ateliers en 1994
9. et création de locaux administratifs en 94-95.
10. création du centre de ressources “CDI-Multimédia” – 96-97
11. ouverture de “l’Ami-Temps” (espace pastoral) – 96-97
12. travaux de sécurité :
12.1 Mise aux normes du matériel de restauration – 95-96
12.2 Rénovation électrique et pose de plafonds
94-95 Niveau 1
95-96 Niveau 2
96-97 Niveau 3 (été 97)
Sans omettre la gamme des couleurs qui embellissaient et rajeunissaient les murs chaque année, pas un seul réduit ou escalier qui n’ait reçu moults caresses des pinceaux !
Et voilà nos bâtiments dans leur “stature définitive”…
Image1

Lien Permanent pour cet article : http://www.collegecalloch.fr/wordpress/?page_id=1481